"In angulo cum libro". Ou l’inattendu succès de la lettre d’une estampe, de Hieronymus Wierix à Umberto Eco

Titre"In angulo cum libro". Ou l’inattendu succès de la lettre d’une estampe, de Hieronymus Wierix à Umberto Eco
Type de publicationArticle de revue
Année de publication2018
AuteursRémi Mathis
JournalNouvelles de l'estampe
Numéro261
Pagination16-24
ISSN0029-4888
Résumé

Une phrase latine « In omnibus requiem quaesivi et nusquam inveni nisi in angulo cum libro – J’ai cherché le repos partout et ne l’ai trouvé que dans un coin avec un livre » parsème la littérature européenne, généralement attribuée à Thomas a Kempis (v. 1380-1471), dans son best seller, L’Imitation de Jésus Christ. En réalité, cette phrase ne s’y trouve pas : elle semble plutôt une sorte de devise personnelle, qui est arrivée jusqu’à nous par la lettre des estampes, sans cesse copiées et adaptées, représentant le portrait du religieux écrivain.